Prime en entreprise : Tout savoir

De nos jours, plusieurs chefs d’entreprises offrent des primes à leurs salariés. Il faut dire que parfois, ces primes en entreprise peuvent constituer une importante part du salaire perçu par les employés. Contrairement à ce que pense l’opinion publique, certaines de ces primes ont un caractère obligatoire tandis que d’autres proviennent de la bonne volonté du patron. En effet, il existe différents types de primes en entreprise. Qu’est-ce qu’une prime en entreprise? Quelles sont les principales primes en entreprise? Vous découvrirez ces points dans la suite de cet article.

Quelques notions essentielles sur la prime en entreprise

Comme son nom l’indique si bien, la prime en entreprise, est un complément de salaire perçu par les employés dans le but de les encourager, les récompenser ou de les motiver. Notons qu’elle peut aussi être octroyée par les entreprises ou les employeurs en guise de dédommagement de certaines conditions de travail. Parmi celles qui existent, figure la prime imposable considérée surtout comme un droit des employés, car elle s’octroie selon les dispositions légales prévues dans ce cadre.

En effet, la prime en entreprise, est également un accessoire de rémunération qui s’évalue en fonction des accords et/ou engagements préalablement convenus par les deux partis. Pour faire simple, il peut s’agir soit d’un contrat de travail ou d’une convention collective. Il est également important de préciser que les primes en entreprise ne sont pas à confondre avec les avantages en nature ainsi que les indemnités. Remarquons également qu’il existe de nos jours plusieurs types de primes en entreprise dont bénéficient les employés.

Les principales primes d’entreprise

Avant d’aborder cette partie, précisons que la prime en entreprise se distingue du salaire habituel que perçoit un employé et présente un caractère relativement exceptionnel. Aussi, sa périodicité peut être mensuelle ou carrément annuelle, dans ce cas on parle de prime du ‘’ treizième mois’’. Parmi les primes qui existent, nous pouvons énumérer : celles à caractère obligatoire, celles de participation, de fin d’année, et d’ancienneté. Comme énoncé précédemment, les primes à caractère obligatoire sont prévues par un contrat de travail ou une convention collective. Pour dire mieux, ces primes sont bien évaluées, encadrées, puis envoyées de façon précise et ont pour objectif premier de récompenser un fait particulier.

La prime de participation quant à elle, se révèle obligatoire pour les entreprises ayant plus de 50 employés pendant une durée de 12 mois. Elle consiste en réalité à repartager au profit des employés une part des bénéfices de l’entreprise et son calcul se fait selon des règles de participation bien énumérées. La prime de fin d’année, reste facultative et dépend du bon vouloir et de chaque employeur. Elle est souvent mentionnée dans un contrat de travail ou dans une convention collective lorsqu’elle est versée au salarié. Enfin, la prime d’ancienneté, comme son nom le sous-entend, est une rémunération facultative dans le but d’encourager et de récompenser un employé pour ses années de collaboration.

Les autres primes en entreprise importantes

En dehors des primes précédemment mentionnées, il en existe également d’autres qui se révèlent bien importantes. Nous avons donc la prime d’intéressement, celle exceptionnelle et celles liées à l’exécution et aux conditions de travail. La prime d’intéressement est celle offerte dans le cadre d’un accord d’intéressement. En effet, elle associe les employés aux résultats et se base sur des éléments mesurables. La prime exceptionnelle quant à elle, est facultative et dépend de la volonté de chaque employeur.

Les primes liées à l’exécution et aux conditions de travail constituent de véritables avantages pour les employés, car elles permettent de récompenser les efforts, les objectifs et bien d’autres choses. Aussi, elles sont non obligatoires et dépensent du bon vouloir de l’employeur. Nous avons donc la prime d’assiduité et celle de rendement. Ajouter à cela, il y a également les primes de sécurité comme celle d’insécurité, de pénibilité, de nuit et d’astreinte. Pour finir, notons qu’il existe également d’autres primes en entreprises qui favorisent la vie des employés.